PNG  IHDR(,M IDATx}?\J"T/9^J), Z鶻mvj4 TӐƘRYw*/BGkE1IYjX" H ygnvvvwE&yg繝gpWL[]k/ǢWa:At\.*5@ `[(Z[}A$@ϗsMF3UJ;:Ï1G <`CQɗYu$6Q-1RoP&ʱ} 0ڢ{,F>  na=puc=H"T`.t6_1Z$̇´?%\ZXWNv`pLkOgJR30aV.Ƞc;%c-poNW|Xy"P-9}F+F!`l$SFt^h>J3&E|A9aX'_>Et屏~S>{jf KΙtx>{;a_2+p̘]mb F_2Ȟ;McOFZ3s>wdۢ'#p+ I}On׵I(y; :~Jދv7XXzI`tp`jRdϳ`-O@"ݽ$/ ); ޖT[J̈́͗}$5eH%S6pz*Fd0wN@0z;oo4 08082KsSRA\;WքBH>,%ccw L_Hp> 6==pzQ %2I:`%10\ǁEB>vZEX~g1@@(:wkJx KN}2LXKƺ݇ 4n9dCӋ=T c,Ud@0:xb`"{ J3!l߅4wƇFDc/B WVʎv!1Hk: C:m_M`{>All os :"?ՀBa+F33t(6=bTY h;6pz'Pµ_h<$p;e;^-%KۼvOVf:O}H=@0:X=ֽhHG)zcu"d,voE?fižڅPO!HcvɱyoK?Il%UȇoL;U|RfWd3Su@0.BJ5J8%cw4kF ;#6 _2v,|#CBF&|"an FK_=iEtQ'Qlv Op4E~ky!z㱨MR#؏`4e*ywٝX%hGFTdQUo:HEh8]lCjO^wΰ6JΪ]R#sv^(TIh# 3IFc-[ 0iuW f g7|Lo9xj'9g0J0B4/(}e]|}A=gB!{d͒yKYƔ 9 Ȟ@08" 6BԮt-!NI*!faN` 1p-Bܑc*=EIeU FAH7ѥ,<ƍv3gl-PǢfɨszk|Xr+HjS6 v ^U%r5Sz(Ń,4dB' "{R3();v뀗֞9X27q XKBŮaIl#U} M-u+d0/$ JE/Q!jt %+'-MHڪB]u}-\{FK ^`+[]R#XIL|O"!;؆(S@{7H;nEX; "8 벪-&ǒ`.8jX23gYS˝Qƭ0;UF&"r;+)a*"[s,:r Sur l'Écran Noir... THÉÂTRE DU PRÉ PERCHÉ

Sur l'Écran Noir...


THÉÂTRE DU PRÉ PERCHÉ

« Sur l’Écran Noir … »



CABARET THÉÂTRE et JAZZ - Cinéma et Poésie



Avec Hugues Charbonneau (comédien) et Lise Van Dooren (pianiste jazz) 

Quand dans le faisceau du projecteur intérieur, s’allume « L’écran Noir », que faisons-nous apparaître sur la « toile » de notre imaginaire ?
Une ambiance délicieuse ? Un climat inquiétant ? Une « madeleine » troublante et fugitive ? Où l’éclat d’un souvenir n’ayant peut-être jamais existé ? 

 Pour tenter de le découvrir, ces deux-là vont tisser leur parcours au pied de l’écran, quitte à se faire ensemble, un peu « leur » cinéma. 

 Et « ça tourne », dessus, derrière, autour du « cadre » : poèmes collés à la pellicule, dialogues d’anthologie, « cliquetis » des machineries, magie des mots techniques, résonance des musiques, mélodie d’une chanson… 

 Dans leur dialogue humoristique, impertinent et tendre, tous les deux vont faire de leur rencontre, un « petit film » impressionniste, une sorte de rêverie, un petit vertige… 


 Sur des textes et poèmes d’Apollinaire, de Cendrars, d’Albert-Birot. L’ensemble rythmé par l’impro Jazz de la pianiste, et par quelques incursions dans les chansons de Claude Nougaro.



SUR L ECRAN NOIR...


SUR L ÉCRAN NOIR...


L M Me J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


compte_facebook compte_instagram